Une feuille de papier, un pliage, et voilà un livre prêt à être libéré !

Gratuits, pour tous, voilà ce que sont les livres libres. Ils sont d'essence libertaire, leur encre est celle du partage, et du plaisir - le vôtre désormais.

vendredi 19 décembre 2014

Le MAGA-ZINZIN vous attend


Le MAGA-ZINZIN, il est bien.

EMMAÜS a su créer au cœur de Thouars un lieu unique et aussi joyeux qu'indéfinissable, un lieu comme un creuset qui fourmille de talents et en attire sans cesse d'autres. Les Livres Libres et leurs célèbres bocaux n'ont pas résisté, ils voulaient eux aussi participer à la fête.

Dépêchez-vous, il n'y en aura pas pour tout le monde.


------------------------------------------
le MAGA-ZINZIN
à côté de la chapelle Jeanne d'Arc, dans l'ancien garage Avril. 
Ouvert du mercredi au samedi, de 11h à 19h (jusqu'au 27 décembre)
(ouverture spéciale dimanche 21)
Sur Facebook : Emmaüs Thouars
------------------------------------------ 


 

dans le Courrier de l'ouest du 20/12/2014.


jeudi 28 août 2014

La chasse au trésor est relancée

Vous l'attendiez, le voici : le retour du trésor des livres libres



Après avoir réussi à résoudre toutes les énigmes qui la menaient jusqu'au trésor, Cat' a généreusement décidé de reconstituer ce dernier afin de relancer l'aventure. Le trésor est désormais en place et toujours composé de toute la collection des livres libres à laquelle s'ajoutent quelques autres bricoles qui n'en ont pas moins de valeur.

Tout est prêt, le jeu peut reprendre. 
Il commence toujours de la même manière, avec l'énigme suivante : 

"Il faut prendre le train pour atterrir et allez voir le gardien de l'usine quand il se couche".


Bonne chance !

mercredi 30 juillet 2014

Enigme : trouvée !!!

"Il faut prendre le train pour atterrir et allez voir le gardien de l'usine quand il se couche".

Telle était la phrase qui lançait l'énigme à Thouars. Énigme imaginée par les promoteurs des livres-libres, ces petits ouvrages qui furent répandus gratuitement partout dans la ville voici quelques jours.
Donc, au fil du parcours on pouvait récolter des indices et aboutir finalement au trésor : tous les livres dédicacés.
Après avoir arpenté le centre ancien de Thouars dans tous les sens Cat a trouvé enfin. Elle mérite nos félicitations et le gros lot.
Avec une élégance suprême elle a choisi de réactiver le jeu. D'ici une quinzaine elle aura imprimé, plié et assemblé la collection complète ( http://livres-libres.blogspot.fr/p/la-collection.html ). Pour que d'autres puissent à leur tour remonter la piste mystérieuse.


Le Courrier de l'Ouest, 01/08/2014

mercredi 16 juillet 2014

La chasse au trésor

La collection complète des livres libres : c'est le magnifique lot qui est à gagner. Avec, en plus, une surprise à l'arrivée !

Mais avant il faut résoudre des énigmes, remonter la piste, se creuser la cervelle, lâcher la bride de son imagination, amasser des clefs symboliques.

Un seul lieu : Thouars.

Voici le principe : au fil d'étapes vous trouverez des messages, ces messages vous donneront une syllabe qu'il vous faudra noter, ils vous indiqueront aussi où se trouve la halte suivante. Au bout du parcours les syllabes regroupées devraient vous permettre de découvrir le sésame !

Vous aurez à cœur de remettre les indices en place après les avoir consultés. D'autres joueurs sont également sur la piste, alors soyez loyal, ne gâchez pas leur plaisir.


Voici le premier indice :

"Il faut prendre le train pour atterrir et aller voir à la nuit tombée quand le gardien de l'usine se couche".



Revue de presse


Cliquer sur les images pour lire les articles


Le Courrier de l'Ouest, 17/07/2014



La Nouvelle République, 17/07/2014



vendredi 13 juin 2014

Le récit de la genèse

Comme les bonnes idées n'appartiennent à personne, on peut dire que personne n'a inventé le pliage à l'origine des Livres Libres, celui-ci doit exister depuis qu'existent les feuilles de papier.

En revanche, la genèse des Livres Libres s'écrit ainsi :

Il était une fois, il y a  8 ou 9 ans de cela, une collection de littérature intitulée "Les Petits Papiers" qui diffusait sur de petits livrets ingénieusement pliés des textes d'auteurs œuvrant sur Internet. Ils étaient "lâchés" à même la rue, là où on ne trouve habituellement rien à lire si ce n'est des tracts publicitaires. On en vit du côté de Poitiers, Angers, Doué la fontaine, et puis encore Paris, Grenoble, Liège, mais aussi et surtout à Thouars.

porte de la chapelle Jeanne d'Arc, Thouars, 2005
parvis de l'église Saint-Médard, Thouars
Café des Arts, Thouars, 2006


Les petits papiers existent toujours, on peut les retrouver sur leur site Internet : Les petits papiers

A Bruxelles, 2006.





A Angers.



L'hiver dernier, attablés au café, nous discutions de cette étonnante manifestation littéraire qu'avait connue Thouars à l'époque, alors l'envie jaillit soudain de relancer l'idée.  C'était dit, on n'en démordrait plus, on allait le faire et ça s'appellerait : LIVRES LIBRES.

Quelques mois ont passé et voilà que le projet se réalise enfin. 

jeudi 12 juin 2014

Une bibliothèque dans une boîte d'allumettes


"livre libre", 2014

Sans désir de médaille ni de distinction, sans besoin de reconnaissance ; gratuits, pour tous, voilà ce que sont les livres libres. Ils sont d'essence libertaire, leur encre est celle du partage, et du plaisir.
Notre ambition n'est autre.
Et si, après les avoir lus vous participez aussi à leur diffusion en les remettant dans le circuit vous serez un peu des nôtres.

Imperceptible, PAB, 1989
Les auteurs ont exercé leur plume sans aucune autre contrainte que celle du format. Nous nous relions ainsi à une famille vaste et talentueuse. Nous avons une pensée particulière pour PAB ( Paul-André Benoît) éditeur fantasque et doux qui diffusa - bien avant nous - les "minuscules", des petits livres de quelques pages comme les nôtres. René Char qui participa aussi à cette gigantesque aventure de l'édition exiguë disait "avec une boîte de cigares et ces beaux minuscules on peut se composer une bibliothèque". Notre souhait est de faire à présent une bibliothèque dans une boîte d'allumettes.

Visage de semence, René Char, PAB, 1963, format 9,6 x 9,2 cm

Certes nous n'avons pas les moyens d'éditer sur vélin, japon ou papier bible. Pas non plus d'eau forte ou de gouache originales signées Nicolas de Staël ou Miro pour escorter nos propos. Nous avons eu recours à plus humble : l'ordinateur et l'imprimante. Il reste que vous trouverez là des contes, des bandes dessinées, des récits poétiques, des exercices de style, des histoires, des nouvelles, des phrases romanesques, des témoignages fantasques, des expériences littéraires, à l'occasion des aphorismes et des apophtegmes, mais pas (encore) de libelle, d'épigramme ou tenson.

Chaque livre libre sera diffusé à quelques dizaines d'exemplaires (au départ).

Nous installerons également à Thouars plusieurs points de diffusion où la collection sera disponible toujours librement et réassortie selon les besoins.

Argh ! ça ne tient pas dans une boîte d'allumettes,
mais dans un bocal de conserve, oui ! 


N'importe quel lieu se transforme
 alors en vitrine littéraire.